Menu principal de ProVirtuel
Centre de documentation
Centre de documentation
http://www.provirtuel.com/doc/

separateur
Choisir sa psychothérapie et son psychothérapeute.
separateur

Par Gaëtane La Plante , psychologue

Comment puis-je évaluer quelle sorte de psychothérapie et de psychothérapeute
me conviendraient le mieux?


En ce qui concerne le genre de psychothérapie, il est important de préçiser dans un premier temps à quel genre de difficultés vous êtes confronté, quels sont les objectifs que vous aimeriez poursuivre et quel investissement êtes-vous prêt à faire pour vous libérer de ces problèmes.

Ainsi par rapport à un même type de problème, il est possible de le traiter différemment dépendemment de votre façon de voir les choses et de l'investissement que vous êtes prêt à faire.

Par exemple, si vous avez un problème de couple qui est bien circonscrit, et que votre conjoint est également ouvert à consulter, il est possible qu'une psychothérapie de type systémique ou brève puisse répondre à votre attente.

Par ailleurs, si vous avez un problème de couple plus complexe, qui concerne l'ensemble de votre satisfaction par rapport à cette relation, et que votre conjoint ne vit pas la même chose, et n'est pas intéressé à consulter, une psychothérapie de type humaniste pourrait alors vous aider à mieux comprendre et à trouver des façons d'être plus satisfait dans cette relation. En autant cependant que vous êtes prêt à vous remettre en question et à investir assez de temps et d'argent pour amener un changement important dans votre façon de vivre cette relation, et même prendre le risque qu'un tel cheminement vous conduise à une séparation.

Si vous avez par exemple un problème de "phobie de prendre l'avion", vous pouvez souhaiter vous débarasser de ce symptôme le plus rapidement possible. A ce moment une approche de type behaviorale pourrait répondre à votre besoin.

Cependant, si par rapport à ce même type de problème, vous êtes soucieux de ce que cache ce genre de symptôme, et êtes prêt à l'explorer dans le but d'avoir une résolution en profondeur et êtes également prêt à faire l'investissement requis, une approche de type humaniste répondra davantage à vos aspirations.


Par rapport au genre de psychothérapeute les princiapux éléments à examiner sont les suivants:

  1. Est-ce que je me sens à l'aise avec ce psychothérapeute? Est-ce que je me sens écouté, compris, respecté?

  2. Est-ce que je peux lui faire confiance? A-t-il la compétence pour traiter le problème pour lequel je le consulte? A-t-il une réelle compétence en psychothérapie? (membre de l'ordre des psychologues et spécialisation en psychothérapie). Combien d'années d'expérience possède t'il? Est-il vraiment spécialisé dans l'approche dans laquelle il s'annonçe?

  3. Est-ce que les critères d'âge et de sexe ont de l'importance pour moi? Est-ce que je peux me sentir aussi bien compris par quelqu'un de jeune qui a peu d'expériences de vie? Est-ce que je pourrai aussi bien faire confiance à un homme, si mon problème est lié au fait d'avoir subi de la violence de la part d'un ou des hommes?
Une autre façon sûre de procéder c'est d'aller chercher des références auprès de vos amis ou connaissances. Si vous aimez le sens dans lequel s'est développé l'une de vos connaissances, il est for possible que ce même thérapeute vous conviendra aussi. Il est toujours important de vous poser dans ce cas les questions ci-haut.

Il est à noter cependant qu'il n'est pas à conseiller d'avoir le même psychothérapeute que quelqu'un de très proche comme votre conjoint, vos enfants ou vos parents ( père, mère, frère, soeur ). Ceci dans le but de protéger votre liberté d'expression. Il est possible que vous reteniez une information importante pour votre psychothérapeute, si vous craignez que par mégarde il en fasse part à votre conjoint.

La plupart des psychothérapeutes refuseront d'ailleurs de se plaçer dans une telle triangulation. Comme il est tout à fait contre-indiqué, d'accepter en psychothérapie quelqu'un qui nous est relié de trop près comme des parents ou des amis. Ici encore, c'est la pleine liberté qui est privilégiée, cette démarche étant déjà très complexe au départ, il faut se donner tous les moyens pour la faciliter.


separateur
L'auteur de cette question-réponse
separateur


Nom: Gaëtane La Plante, psychologue
Page Web: http://www.provirtuel.com/glaplante.html
Courriel:
Téléphone: (819) 378-5517



Retour au menu principal Tous droits réservés par ProVirtuel et Gaëtane La Plante © 2000 Comment communiquer avec ProVirtuel ?